Ne soyons pas pressés! 313520 visites
Accueil

Voici ce qu?Allâh répond lorsque vous récitez la s

Samedi 8 Avril 2017 - 17:48:3

Sourate Al Fatiha est la première sourate du Saint Coran et que nous récitons à chaque prière. Sourate Al Fatiha est décrite par le Prophète Muhammad (sallAllahou ?alayhi wa salam) comme étant la Sourate la plus grande du Saint Coran, de part sa valeur et son importance. Elle contient un refuge auprès d?Allah (soubhanou wa ta?ala) et lorsque l?on récite la Fatiha, il est important de savoir qu?Allah ?Azzawajel nous répond. La traduction en français permet d?éclairer sur la valeur inégalée de cette sourate qui veut dire littéralement « l?ouverture »: « Au nom d?Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Louange à Allah, Seigneur de l?univers. Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Maître du Jour de la rétribution. C?est Toi [Seul] que nous adorons, et c?est Toi [Seul] dont nous implorons secours. Guide-nous dans le droit chemin, Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. » En effet, selon un hadith rapporté par Muslim, Abu Hurayrah (radhi Allahu ?anhu) a dit : j?ai entendu le Prophète (sallAllahou ?alayhi wa salam) dire : « Allah (soubhanou wa ta?ala) a dit : ?J?ai séparé la ?prière? entre Moi et Mon serviteur en deux parties, et Mon serviteur recevra ce qu?il a demandé.? Lorsque le serviteur dit : « Al-hamdulillahi rabbi l?alamin » (Louange à Allah, Seigneur des Mondes) » Allah (subhanahu wa ta?ala) dit : « Mon serviteur M?a loué ». Et quand il dit : « Ar-rahmanir- rahim » (Le Miséricordieux, Le Très Miséricordieux), Allah (subhanahu wa ta?ala) dit : Mon serviteur M?a exalté. Et lorsqu?il dit : Maliki Yawmid- Din » (Maître du Jour Dernier), Allah (subhanahu wa ta?ala) dit : Mon serviteur M?a glorifié ? et en une occasion Il dit : Mon serviteur s?est soumis à Ma puissance. Et Lorsqu?il dit : « Iyyaka na?budu wa iyyaka nasta?in » (C?est Toi (seul) que nous adorons et c?est Toi (seul) dont nous implorons le secours), Il dit : « Ceci est entre Moi et Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu?il a demandé ». Et lorsqu?il dit : « Ihdina s-sirata l- mustaqim, siratal ladhina an amta alayhim ghayril-maghdubi alayhim wa la d-dallin » (guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés, Allah dit : Ceci est pour Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu?il a demandé. » source: https://www.ajib.fr/voici-quallah-repond-lorsque-recitez-sourate-al-fatiha/

En cas de soucis et de tristesse

Lundi 3 Avril 2017 - 10:30:52

"Ô Seigneur! Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur et de Ta servante, mon toupet est dans Ta main. Ton jugement s?accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste. Par les noms qui T?appartiennent avec lesquels Tu T?es nommé, ou que Tu as révélés dans Ton Livre ou que Tu as enseignés à l?une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans Ta science de l?inconnu, je Te demande de rendre le Coran le printemps de mon c?ur, la lumière de ma poitrine, la dissipation de ma tristesse et la fin de mes soucis. " Allâhumma innî habduka, ibnu habdika, ibnu amatika. Nâsiyatî bi-yadika. Mâdin fiyya hukmuka, hadlun fiyya qadâ'uka. As'aluka bi-kulli smin huwa laka, sammayta bihi nafsaka, aw anzaltahu fî kitâbika, aw hallamtahu ahadan min khalqika, aw ista'tharta bihi fî hilmi-l-ghaybi hindaka, an tajhala-l-qur'âna rabîha qalbî, wa nûra ssadrî, wa jalâ'a huznî, wa dhahâba hammî. "Ô Seigneur! Je me mets sous Ta protection contre les soucis et la tristesse, contre l?incapacité et la paresse, contre l?avarice et la lâcheté, contre le poids de la dette et la domination des hommes." Allâhumma innî ahûdhu bika mina-l-hammi wa-l-hazani, wa-l-hajzi wa-l-kasali, wa-l-bukhli wa-l-jubni, wa dalahi d-dayni wa ghalabati r-rijâl. source: http://islammedia.free.fr/Pages/Invocation_islam/Dou'a_dhikr_034.html

Mon frère, ma soeur, pourquoi tu ne pries pas ?

Dimanche 10 Novembre 2013 - 21:12:27

Ma chère sœur, mon cher frère,

Je t’écris aujourd’hui afin d’aborder une question qui me tient à cœur et qui devrait te toucher autant que moi. Il s’agit du second pilier de l’Islam, d’une obligation que chaque musulman se doit d’accomplir cinq fois par jour, tu l’as deviné il s’agit de la prière. Je t’ai observé et j’ai patienté mais je me devais de t’écrire ces quelques mots tant le sujets est important, pourquoi délaisses-tu la prière ? Pourquoi négliges tu cet acte d’adoration qui te rapproche pourtant de ton Seigneur ? Pourquoi manquer cette occasion d’effacer tes péchés et de t’adresser à Celui qui nous a créés ? Ne sais-tu pas que Shaytan le lapidé se réjouit de te voir délaisser cet acte plein de sagesses et de bienfaits ? Prend le temps de lire cette lettre qui n’est qu’un rappel, en espérant qu’il nous sera profitable incha Allah car {le rappel profite aux croyants} (Sourate 51 : Verset 55).

Tout d’abord, sache que la prière est un des cinq piliers de l’Islam. Ainsi, l’Islam repose en partie sur l’accomplissement de la prière. En effet, Ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « L’Islam est fondé sur cinq [piliers] : témoigner qu’il n’y a point de divinité autre qu’Allah et que Mohamed est Son Messager, accomplir la prière, acquitter la Zakat, accomplir le Hajj et observer le jeûne [pendant le mois de Ramadan] » (Al Boukhari). En plus de faire partie des cinq piliers de l’Islam, la prière a été citée en deuxième position, juste après l’attestation de foi. Cela prouve sa grande importance, en plus de son caractère obligatoire. C’est pour cette raison mon cher frère, ma chère sœur, qu’il nous incombe d’accomplir ce pilier.

De plus, le fait d’accomplir la prière n’est pas seulement une obligation d’une grande importance. C’est également un bienfait de la part de notre Seigneur. Akhy, Oukhty, lorsque tu fais la prière sincèrement pour Allah, c’est un bien pour toi ici-bas mais également dans l’au-delà. En effet, il est insensé de chercher des excuses en te disant : « Je commets trop de péchés, lorsque je me repentirai, alors je prierai ». Mon cher frère, ma chère sœur, sais-tu que c’est en faisant la prière que tu seras pardonné de tes péchés incha Allah ? Cet enseignement nous vient du meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam). Ainsi, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a entendu de lui : « Voyez-vous, s’il y avait une rivière devant la porte de l’un de vous et qu’il s’y lavait chaque jour cinq fois, lui resterait-il quelque chose d’impur ? » Les compagnons lui répondirent : « Il ne resterai rien comme impureté ». Il (‘alayhi salat wa salam) dit : « Il en est ainsi pour les cinq prières, Allah efface grâce à elles les fautes » (Al Boukhari et Muslim). Te rends-tu compte de ce bienfait immense qu’est la prière ? Par son biais, Allah nous efface nos péchés ! Nous faisons tellement de péchés au quotidien, que nous en oublions même certains. N’avons-nous pas tous besoin de la prière pour nous purifier de tout péché ? Il ne fait aucun doute que nous en avons besoin, aussi bien que moi et que chaque musulman. Hâtons-nous donc mon cher frère, ma chère sœur, d’accomplir cet acte qui nous sera très fortement profitable !

De même, les bienfaits de la prière touchent également notre âme. Il est possible que tu penses ainsi : « Je ne me sens pas prêt(e) à accomplir la prière, je ne me sens pas bien en ce moment, j’ai la tête ailleurs… ». Sache que c’est à travers la prière que tu parviendras à abandonner tes péchés les plus graves mais également à éduquer ton âme incha Allah. Ce fait nous est exposé par notre Créateur. En effet, Allah dit : {En vérité, la prière préserve de la turpitude et du blâmable} (Sourate 29 : Verset 45). Lorsque tu accomplis tes prières humblement et sincèrement pour notre Seigneur, sache que Celui-ci t’aidera à t’éloigner du mal et à rester sur la voie de la droiture incha Allah. Ainsi, ton âme n’en sera qu’apaisée. Mon cher frère, ma chère sœur, combien de fois t’es-tu senti mal à l’aise, ta poitrine resserrée et ton cœur étroit ? La prière en est le remède de même que la récitation de la parole d’Allah et sa méditation te délivreront de ces angoisses incha Allah. Allah a dit { Ceux qui ont cru, et dont les coeurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah ». N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les coeurs ? } (sourate 13 V.28)

Par ailleurs, mon cher frère, ma chère sœur, sache que nous sommes sur terre pour un court instant, un laps de temps dont Allah Seul connaît la durée. Il est aisé de se dire que l’on vit au jour le jour et que « je prierai lorsque je serai plus âgé… » ou « je n’ai pas le temps ». Mais cette vie est éphémère et représente une véritable course aux bonnes actions et une étape que nous devons consacrer à l’adoration d’Allah. Nous serons très prochainement interrogés sur nos actions, sur la plus petite comme sur la plus grande d’entre elles. Mais sais-tu que la prière est la première chose sur laquelle nous serons interrogés le Jour du Jugement Dernier ? En effet, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La première chose sur laquelle sera interrogé le serviteur au Jour de la Résurrection est la prière. Si elle est saine, l’ensemble de ses actes sera sain, et si elle est corrompue, l’ensemble de ses actes sera corrompu ». (at-Tabarani). Personne ne sait quand aura lieu le Jour du Rassemblement mais tu sais que nous serons questionnés sur l’accomplissement de notre prière en priorité. Que répondras-tu lorsque le Créateur des cieux et de la terre t’interrogeras à ce sujet ? Tu n’auras alors aucun allié et aucune issue pour échapper à ta destinée. Mon cher frère, ma chère sœur, ce jour est proche donc prend en considération l’importance de la prière avant qu’il ne soit trop tard.

Enfin, n’oublie pas que les bienfaits de la prière concernent ce bas monde mais également l’autre. Ainsi, sache qu’Allah réserve une récompense sans précédent à ceux qui prient humblement, des bienfaits que nous ne pouvons imaginer. C’est en ce sens que ‘Uqba ibn ‘Amir (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Il n’y a personne qui fait ses ablutions à la perfection puis prie deux rak’a, en s’y orientant avec son cœur et son visage, sans que le Paradis lui incombe » (Muslim). Ta prière te permettra cher frère, chère sœur, d’accéder à la Demeure Éternelle et quelle meilleure récompense que celle-ci ? De même, Allah accorde aux prieurs sincères une récompense que leur esprit ne peut atteindre. En effet, d’après al Harith ibn al Harith al Ash’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Allah vous a ordonné la prière. Quand vous priez, ne vous détournez pas, car Allah met Son Visage face à celui de Son serviteur tant qu’il ne se détourne pas » (at Tirmidhy). Allahou akbar ! Nous ne pouvons saisir l’infinie grandeur de ce bienfait ! Méritons-nous que le Créateur de l’univers s’oriente vers nous ? Et bien mon cher frère, ma chère sœur, par le biais de la prière, nous pouvons y parvenir al hamdouliLlah ! Cela ne suffit-il donc pas pour te prouver l’immense bienfait qu’est la prière ? Ce n’est ni un fardeau à remettre à plus tard, ni une routine à effectuer sans conviction mais c’est un ordre émanant de notre Seigneur que nous devons honorer, d’autant plus qu’il est porteur de bienfaits incommensurables tels des trésors inimaginables.

Mon cher frère, ma chère sœur, ne remets pas à demain ce que tu peux accomplir aujourd’hui car tu ne sais de quoi sera fait demain. Sache que notre religion est dotée de sagesses et de facilités dont on ignore les bienfaits. Ainsi, ne délaisse pas la prière tant que tu es encore sur Terre afin qu’elle soit une preuve pour toi lorsque plus rien ne subsistera. Prosterne toi devant notre Seigneur afin qu’Il te récompense pleinement et qu’Il te fasse accéder à un infini bonheur.

Qu’Allah nous permette d’accomplir nos prières humblement et sincèrement. Qu’Il nous accorde l’entrée au Paradis, car Il est Le Tout Miséricordieux, Le Très Clément.

ta sœur fiLlah,

Oum Ayoub

sources: http://www.ajib.fr/2013/11/importance-dela-priere/


Exist-il des bonnes innovations ?

Jeudi 15 Aout 2013 - 15:57:54

Beaucoup de nos frères et sœurs pensent qu’il existe de bonnes innovations en Islam, est-ce que ceci est fondé ? D’où leur est venue cette croyance ? Voyons ce que répond Cheikh Fawzan, qu’Allah le préserve, à ce sujet et Allah est le plus savant :

Question :

94 _ ?? ??? ????? ?????? ??? ???? ???? ????? ???? ‏?‏ ??? ?????? ??? ??? ??? ??????? ?? ?????? ???? ??????‏ :‏ ‏(‏??? ???? ??????? ????? ?? ???????‏.‏‏.‏‏.‏‏)‏ ??????? ????? ????‏ :‏ ‏(‏????? ??????? ???‏.‏‏.‏‏.‏‏)‏‏?‏ ???? ?? ??? ???????? ????? ???? ?????‏.

Quel est le statut de celui qui considère qu’il existe des bonnes et des mauvaises innovations ? Et celui qui prétend que cette distinction est valable, peut-il s’argumenter de la parole du messager, sala Allah ’alayhi wa salam : "celui qui instaure une bonne tradition en Islam..." et de la parole de ’Omar, qu’Allah l’agrée : "que cet acte est une bonne innovation !... ? Nous souhaiterions un éclaircissement, qu’Allah vous récompense par le bien.

Réponse :

  ??? ?? ?? ????? ?????? ??? ????? ???? ?????? ????? ?????? ??? ????? ?????? ?????? ????? ??? ???? ???? ????‏ :‏ ‏(‏?? ???? ?????? ??? ????? ?? ?????‏)‏ ‏[‏???? ??????? ?? ‏"‏????‏"‏ ‏(‏3/188-189‏)‏ ?? ???? ???? ?? ??? ???? ?????? ????? ?????? ???? ?? ‏"‏?????‏"‏ ‏(‏2/592‏)‏ ???? ???‏ :‏ ‏"‏??? ????? ?? ?????‏"‏ ?? ???? ???? ?? ??? ????‏.‏ (1)]‏‏

  Celui qui se permet de distinguer entre bonne et mauvaise innovation ne se base sur aucune preuve en ce sens que toutes les innovations sont mauvaises comme il a été rapporté par le messager, sala Allah ’alayhi wa salam : "Toute innovation est un égarement et tout égarement est voué au feu" (rapporté par An-nassaï dans son "sunan" (189-3/188) et par l’imam Muslim dans son "sahih" (2/592) mais sans la partie : "et tout égarement est voué au feu").

  ???? ???? ??? ???? ???? ????‏ :‏ ‏(‏??? ???? ?? ??????? ??????? ?????‏)‏ ‏[‏???? ?????? ???? ?? ‏"‏?????‏"‏ ‏(‏2/704-705‏)‏ ?? ???? ???? ?? ??? ????‏.‏‏]‏? ???????? ??‏ :‏ ?? ???? ??????? ???? ??? ???? ???? ???? ??? ??? ??????? ?? ?????? ??? ????????? ?? ????? ????????? ?? ????? ?? ???????? ??? ????? ?? ????? ???????? ?? ????? ?????????‏.

 

Quant à la parole du messager, sala Allah ’alayhi wa salam, "celui qui instaure en Islam une bonne tradition" (rapporté par l’imam Muslim dans son "sahih" (705-2/704) signife en fait :"celui qui a revivifié une sunna" car le messager, sala Allah ’alayhi wa salam, à dit cette parole lorsqu’un compagnon apporta une aumône pendant une période de crise, de telle sorte qu’il fut pris en exemple par les autres compagnons qui, à leur tour, apportèrent des aumônes.

  ???? ??? ??? ??? ???? ???‏ :‏ ‏"‏????? ??????? ???‏"‏ (2)? ??????? ???? ?????? ????????? ?? ?????? ??????????? ????? ??? ??? ??? ??????? ???? ????? ??? ???? ???? ?? ???? ??????????? ????? ?????????? ????? ?? ????? ?????? ??? ???? ???? ????? ??? ????? ??????? ?????? ?? ??????? ???? ???? ?? ?????? ????? (3)? ???? ????? ????????? ????? ??????? ????????? ?????? ??? ??? ???? ???? ??? ??? ??? ??? ????? ??? ???? ???? ???? ?? ??? ??????? ???? ????? ???? ????? ??? ??? ?????????? ????? ?? ???? ????? ?? ?????? ????????? ???? ??? ???? ??????? ?? ????????? ????? ?????? ??????? ???????? ?? ???? ???? ??? ????? ?? ??????? ??? ?????? ????? ????? ??? ???? ???? ???? ?? ????? (4).

 

Quant à la parole de ’Omar, qu’Allah l’agrée : "que cet acte est une bonne innovation", il s’agit en fait de l’innovation dans son sens linguistique et non dans son sens religieux. ’Omar, qu’Allah soit satisfait de lui, dit cette parole après avoir réuni les compagnons derrière un seul imam pendant la prière de "tarawih", prière en groupe qui avait été légiférée par le messager, sala Allah ’alayhi wa salam. Il, sala Allah ’alayhi wa salam, l’avait effectuée avec ses compagnons quelques nuits puis s’arrêta de crainte qu’elle ne soit considérée comme une obligation. Les gens continuèrent à la prier ("tarawih"), pour certaines, seules, pour d’autres, en plusieurs groupes réparties dans la mosquée,

C’est alors que ’Omar, qu’Allah l’agrée décida de les réunir derrière un seul imam comme c’était le cas à l’époque du prophète, sala Allah ’alayhi wa salam, lors de ces nuits pendant lesquelles il, sala Allah ’alayhi wa salam, fut imam pour les compagnons lors de la prière de "tarawih". ’Omar, qu’Allah l’agrée, a en fait revivifié cette sunna, il a redémarré une action qui s’était arrêtée.

Cette innovation est à considérer, donc, dans son sens linguistique et non dans son sens religieux, en ce sens que l’innovation en religion est strictement interdite et il ne sied, ni à ’Omar, qu’Allah l’agrée, ni à d’autres de la faire d’autant plus qu’ils étaient au courant de la mise en garde du prophète, sala Allah ’alayhi wa salam, contre les innovations.


 Sources: http://mouslim.over-blog.org/categorie-1247406.html


Cette fois ci, je vais être bien concentré(e)

Samedi 27 Avril 2013 - 21:18:42

Et c'est justement lorsque tu te dis :

« Cette fois ci, je vais être bien concentré(e) » que te voilà bien évadé(e) dans tes pensées !

Je vais donc te transmettre quelques pistes, de celles que j'ai apprises. Vivons ensemble une prière, et voyons à chaque étape, ce dont nous devons nous souvenir.

 I. Takbirat Al-Ihram « Allâh u Akbar »

 Voilà que tu déplies ton tapis.Tu es peut-être dans ta chambre, dans un grand salon, dans une mosquée ou encore au milieu d'un vacarme. Mais peu importe ton environnement, car tu vas l'oublier, tu vas l'effacer de ta conscience.

 

Comment ?

 Il est vrai que le plus simple serait de fermer les yeux, mais même si cela n'invalide pas ta prière, cela est déconseillé. La meilleure façon, si tu y parviens, est de fixer un point sur ton tapis et de ne plus le lâcher, au point de t'y noyer. Tu lèves les mains à la tête : « Allâh u Akbar ». Vas –y lentement, très lentement ! Prends le temps de réaliser ce que tu fais. Réalise-tu ce que tu dis ?

 « ALLAH EST LE PLUS GRAND » ! Plus grand que toi que ta famille, que ton environnement ! Plus grand que les plus grands des tyrans, les plus célèbres personnages, plus grand que tous ceux qui te veulent du mal ! Il est aussi plus grand que la terre, puisque c'est Lui qui l' a créée ! Plus grand que les cieux et ce qu'ils peuvent couvrir, plus grand que la terre et ce qu'elle peut contenir ! Il est donc plus Grand que les problèmes qui peuvent submerger ton esprit !

 

Alors en disant cela, tu es en train de dire qu'Il a plus d'importance que tout ce qu'il y a dans ce monde, que tout ce qui pourrait te traverser l'esprit.

En levant les mains et en disant « Allâh u Akbar », tu es en train d'ouvrir les portes d'un monde où tu sera seul avec Lui, en « tête à tête ». Et puis tu entres dans ce monde, tu fermes les portes derrière toi, pour ne plus rien laisser passer, seulement toi et Lui.

 II. Al-Fatiha et des versets.

 Al-Fatiha, cette sourât que l'on connaît si bien mais que l'on comprend, pourtant, si peu.

Je ne t'en dirais pas plus sur son contenu : à toi, pendant toutes tes prières, de la méditer.

 Ne t'es-tu jamais demandé pourquoi la récite-t-on à chaque rak`at ? Pourquoi est-elle un pilier de la prière ? Pourquoi nos lèvres et nos langues la récitent au moins 17 fois par jour ? Une autre sourât aurait très bien pu nous être demandée, non ?

 

Le but de ta vie : découvrir, peu à peu, tous les jours, un peu plus, les profondeurs de cette sourât, et le mystère qu'elle cache ou qu'elle révèle !

Et puis rappelle-toi que ce sont les paroles d'Allah qui sortent de ta bouche !

 Mais au fait, pourquoi donc récites-tu des paroles d'Allah, devant Allah ?

 A toi de répondre à cette question, à toi de réfléchir sur ce symbole. Peut-être est-ce pour dire : « regarde ! JE T'AIME tellement, que je ne me lasse jamais de lire tes « lettres », je les ai même apprises par cœur ! Et voilà, je les récite devant Toi, de la plus belle des façons, pour te montrer combien Tes paroles me sont précieuses. Et, également, pour que Tu sois fier de moi ! »

 

Dans tous les cas, applique-toi bien. Ta langue mérite-t-elle de prononcer de si belles et divines paroles. Ta langue est-elle si pure ? La moindre des choses est donc d'en prendre bien soin, et gars à toi de les écorcher ! Quelle honte devant Lui ! Et puis tu récites un verset, deux, ou plus tu peux même réciter une longue sourât pour faire bonne impression !

 

Sache que chaque lettre est une hassanat, et chaque hassanat en vaux dix, et qu'Allah est le Miséricordieux.

 

Plus tu prends du plaisir, plus Il est satisfait. Plus tu L'aimes, plus Il t'aime ! Plus tu te rapproches de Lui, plus Il vient vers toi !

 

Surtout, prends le temps de peser chacun des mots qui sortent de ta bouche. Qui sait ? Peut-être que ce que tu dis te concerne directement ? Les paroles d'Allah sont comme un océan, plus tu sais nager, plus tu pénètres profond.

 

Alors médite pendant ta récitation, cherche la signification, réfléchis sur ce qu'Il veut te montrer et si tu n'y arrives pas, que tu ne trouves pas, alors persiste encore et encore : c'est en tombant qu'on apprend à faire du vélo !

 

III. Roukou'-Soujoud

Parfois tes récitations sont si longues et tes prosternations si courtes ! Pourquoi donc ? Ne sais-tu pas qu'alors que ton corps est incliné, tes péchés tombent de tes mains, de ton visage, de tes jambes. Incline-toi, et laisse-les tomber ! Débarrasse-toi de tes erreurs, de ces péchés qui te hantent !

 

Profites-en ! Tu les vois presque se matérialiser et tomber autour de toi !

 

Tu as tellement envie de t'en débarrasser que tu ne veux plus te relever ! Mais ne t'inquiète pas, ce qui t'attend dans la suite de cette prière et encore mieux !

Lorsque tes jambes touchent le sol, que tes mains s'aplatissent à terre, et que ton front est au plus prés d'Allah : Demande ! Demande tout ce que tu veux, tout ce que tu espères, Son pardon, Sa clémence, tout, absolument tout ce dont tu rêves ! Il est là, face à toi. Tu es là, face à Lui.

Il t'écoute, tu n'as plus qu'à parler.Il veut t'offrir, tu n'as plus qu'à demander !

Il te dit même : « Je ne me lasserai de répondre à mon serviteur, tant qu'il ne se lassera pas de Me demander ».

 

Il aime que tu Lui demandes, alors vas –y !

Répètes ces actions autant de fois que tu dois te prosterner, puis prononce le Salam et te voilà, revenu dans ce monde, éphémère ! Replonges dans Son monde, dès que tu en as envie, tu sais comment faire maintenant !


Quelqu'un connait-ille jour exact de la fin du mor

Samedi 27 Avril 2013 - 21:14:47

Quelqu’un connait-il le jour exact de la fin du monde?

Bien évidemment, le Jour du Jugement Dernier n'est pas tomber le 21 décembre 2012, comme le prétendaient les Mayas. Mais cette connaissance fait plutôt partie des sciences de l’inconnaissable, comme je l’explique dans cet article. De plus, il est dangereux pour le musulman de croire en ces prédictions fantaisistes, car cela touche son dogme, sa conviction profonde.

* Un jour d’une importance capitale

Ce Jour énorme, très important, est un Jour très proche. Comme ceci est cité dans le Coran et la Sounnah, Allah dit : « Les gens t’interrogent au sujet de l’Heure. Dis : « Sa connaissance est exclusive à Allah ». Qu’en sais-tu ? Il se peut que l’Heure soit proche. » Et Allah dit : « L’Heure approche et la lune s’est fendue. » Et Il dit : « [L'échéance] du règlement de leur compte approche pour les Hommes, alors que dans leur insouciance ils s’en détournent. » Et Allah dit : « Ils le voient lointain, mais Nous le voyons proche ». Le Jour du Jugement est donc très proche, mais personne ne sait quel jour cela tombera.

* Un jour proche mais inconnu

Ne connait ce jour ni un ange rapproché, ni un Prophète envoyé, personne. Mouslim a rapporté, selon ‘Omar, qu’Allah l’agrée, dans son long hadith, lorsque Jibril demanda au Prophète, paix et salut sur lui : « Quand Viendra l’Heure ? » Il dit : « Celui qui est questionné n’est pas plus savant à son sujet que celui qui questionne ». Donc, ni le meilleur être humain, ni le meilleur des Anges ne sont au courant de ce Jour. Celui qui prétend connaître le jour précis où viendra le Jour du Jugement est mécréant, et ceci est une parole unanime des savants, car cela fait partie de l’inconnaissable. Et c’est même l’une des cinq clés de l’Inconnaissable que Seul Allah connait, clés qui ont été cité à la fin de la sourate Loqman. Et Allah dit : « La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah ». Mais ce que nous savons c’est qu’elle est extrêmement proche.

* Un jour auquel chacun doit se préparer

En effet, le Coran et la Sounnah nous ont conviés à nous y préparer, comme ceci fut rapporté par El Hakem dans son recueil, et fut jugé bon par Al Albany, selon ‘Abdoullah Ibn Mass’oud, qu’Allah l’agrée, le Prophète, paix et salut sur lui, dit : « L’Heure approche, mais les gens n’augmentent qu’en assiduité pour cette vie, et n’augmentent qu’en éloignement de leur Seigneur ».
Et El Boukhary rapporta dans son authentique, selon Sahl Ibn Sa’d, qu’Allah l’agrée, le Messager d’Allah, paix et salut sur lui, dit : « J’ai été envoyé, moi et l’Heure, comme ces deux-là. » Et il unit l’index et le majeur et les tendit.
Et dans l’authentique d’El Boukhary, le Prophète, paix et salut sur lui, dit : « Votre ère comparée à celle de ceux qui vous ont précédés est comme la durée entre le ‘Asr et le Maghreb ».
Ce hadith nous informe donc qu’il nous reste très peu de temps avant l’arrivée du Jour de la Résurrection, car si le Prophète, paix et salut sur lui, dit qu’il ne restait plus qu’une durée équivalente entre le ‘Asr et le Maghreb pour notre communauté, plus de 1400 ans sont déjà écoulés.
De plus, le Prophète, paix et salut sur lui, dit : « J’ai été envoyé, moi et l’Heure, ensembles, au point où elle a failli être envoyée avant moi. » L’arrivée de ce Jour énorme est donc proche, très proche même. Et le Prophète, paix et salut sur lui, nous a informés de ses signes annonciateurs, petits et grands. Et les petits signes sont tous apparus, sauf quelques uns.
Mais nous sommes-nous préparés à ce Jour de la première importance ? Si Allah décide de prendre notre âme à cet instant, serions-nous prêts à Sa rencontre ? Des questions que chacun de nous doit se poser continuellement, afin d’être prêt pour ce Jour énorme.


Modification des livres ayant précédé le Qur'ân

Dimanche 21 Avril 2013 - 12:0:39

Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

« Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. »

Sourate 34, verset 28

Le message de l’Islam a abrogé tous les messages qui l’ont précédé et il est la seule religion acceptée par Allah qui dit dans ce sens :

« Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants. »

Sourate 3, Verset 85

Les  livres divins qui ont précédé le Qur'ân étaient destinés à des peuples précis et pour un temps limité. Ils n’ont pas instauré une jurisprudence générale, universelle, c’est pour cela que Dieu n’a pas garanti leur authenticité comme Il l’a fait avec le Qur'ân. Au fur et à mesure, les originaux ont été perdus et leurs lois ont été modifiées.

Certains points qui vont être développés ci-après ne peuvent pas varier, même à travers le temps, surtout en matière de dogme, et Dieu nous a révélé la vérité sur cela dans le saint Qur'ân.

Le premier de ses livres, c’est la Thora.

Torah

Le livre descendu à Moïse pour guider Baní Israël. Comment a-t-il été perdu ?

Il y a longtemps suite aux différentes guerres et aux exodes de Bani Israël. Et parce que Dieu leur a envoyé des gens pour les punir de leurs mauvais comportements. Qu’est-ce qui a été modifié ?La torah actuelle n’est pas celle qui a été descendu sur Moïse. C’est une série de faits que les juifs ont écrits de leur propre main et dont ils ont dit par la suite qu’ils viennent de Dieu et cela pour des vils profits terrestres.

C’est Dieu qui le dit lui-même :

« Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit ! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent ! »

Sourate baqarah, verset 79

La preuve :

Il ne faut pas beaucoup de travail pour prouver que ce n’est pas la torah révélée à Moise, il suffit simplement de regarder le livre pour le savoir. Les preuves sont nombreuses : des textes parlent de la mauvaise croyance, des histoires mensongères et des contradictions claires. Une tentation aux mauvaises pratiques et pour parler d’une seule, on va parler du dogme.

Tous les Livres que Dieu a révélé à ses prophètes appellent à l’unicité de Dieu, à la croyance au jour de la résurrection et invitent les gens à la bienfaisance. Et c’est cela même qui a été modifié dans la torah. Par rapport à Dieu, les juifs ont limité les pouvoirs de Dieu à eux, c’est-à-dire que c’est la torah de Baní Israël seulement. Ils y ont fait ressembler Dieu à un homme qui se fatigue puisqu’ils disent qu’Il a construit les cieux et la terre en six jours, puis Il s’est reposé le samedi qui est leur jour de congé. Et dans le Qur'ân Dieu a répondu à cette allégation :

« En effet, Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en six jours, sans éprouver la moindre lassitude. »

Sourate Qaf, verset 38

De plus, ils L’ont accusé d’avarice et de pauvreté et Dieu a répondu :

« Et les Juifs disent : “La main d'Allah est fermée ! ” Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l'avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. Nous avons jeté parmi eux l'inimité et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. »

Sourate Al Maïda, verset 64

Et aussi :

 « Allah a certainement entendu la parole de ceux qui ont dit : “Allah est pauvre et nous somme riches”. Nous enregistrons leur parole, ainsi que leur meurtre, sans droit, des prophètes. Et Nous leur dirons : “Goûtez au châtiment de la fournaise. »

Al imran verset 181

A propos du Jour de la résurrection, il n’existe pas dans la torah actuelle et il n’est pas mentionné. Pour eux, il n’y a pas d’enfer ni de paradis.

Hors tous ces points qui ont été modifiés sont la base de la religion.

A la place du paradis et de l’enfer, ils ont fait de la Palestine le lieu que Dieu promet aux bons croyants et l’enfer est le fait d’en être chassé.

D’autres modifications :

Ils se sont attaqués aux prophètes en les accusant de commettre des grands péchés comme avec Noé, Abraham, Lut, Isaac, Jacob, David et Souleymane. Entre autre d’énormités, ils ont accusé Lut d’avoir couché avec ses filles, David avec la femme d’un autre et Aaron d’avoir invité les juifs à adorer la vache. Et Dieu a dit :

« Voilà ceux qu'Allah a guidés : suis donc leur direction. Dis : “Je ne vous demande pas pour cela de salaire”. Ce n'est qu'un rappel à l'intention de tout l'univers. »

Sourate Al anam, verset 90

« Ils n'apprécient pas Allah comme Il le mérite quand ils disent : “Allah n'a rien fait descendre sur un humain.” Dis : “Qui a fait descendre le Livre que Moïse a apporté comme lumière et guide, pour les gens ? Vous le mettez en feuillets, pour en montrer une partie, tout en cachant beaucoup. Vous avez été instruits de ce que vous ne saviez pas, ni vous ni vos ancêtres. Dis : “C'est Allah”. Et puis, laisse-les s'amuser dans leur égarement. »

Sourate Al anam, verset 91

Tout cela prouve qu’ils ont faussé la vérité.

Le zabur

C’est le livre révélé à David comme inscrit dans le Qur'ân :

« Et ton Seigneur est plus Connaisseur de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Et parmi les prophètes, Nous avons donné à certains plus de faveurs qu'à d'autres. Et à David nous avons donné le “Zabour”. »

Sourate Al isra, verset 55

Ce livre a été perdu comme la torah et le livre qui existe aujourd’hui « mazamir », les psaumes, est un livre d’invocations qui pleure la gloire d’Israël, le royaume de David, le peuple de Souleymane et le mont Sinaï. Écrits par les juifs pour toucher les sentiments des juifs et les attacher à la Palestine. Parmi ses invocations- qui sont malpolies envers Dieu-, il y a une atteinte à Sa gloire et une haine envers les non israéliens, c’est la raison pour laquelle il a été introduit dans la torah.

L’évangile (d’après le mot arabe injil)

C’est le nom du Livre que Dieu a révélé à Issa, (Jésus fils de Marie).

Les raisons de sa perte :

-Sa malmenation par des chrétiens après l'élévation de Jésus en a été la raison principale.

-Parce que Jésus avait été envoyé et destiné précisément et uniquement à Baní Israël.

Un Évangile… des Évangiles.

Dieu a révélé à Jésus un seul livre, hors l’Évangile actuelle n’est pas une, mais plusieurs Évangiles dont les chrétiens n’ont agréés que quatre, 4 parmi 70. Et cela malgré le fait que parmi ses quatre il y ait beaucoup de contradictions. C’est aussi pour cela qu’elles se font modifiées souvent :

Ces 4 Évangiles sont : -Luc -Mattieu -Marc -Jean

Tous ces livres constituent le nouveau testament.

Les preuves :

Les évangiles actuelles sont des histoires et des bavardages sur la vie de Jésus rapportées par leur écrivain respectif et la preuve sur leurs non authenticités sont nombreuses.

Parlons de l’illogisme dans le dogme :

a. Dire qu’il est le fils de Dieu : Les quatre Évangiles sont d’accord sur le fait que Jésus est le fils de Dieu. Ce que Dieu rejette dans la sourate Al ikhlass :

« Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus. Et nul n'est égal à Lui”. »

b. La crucification de Jésus qui a été justifié par la faute d’Adam et la sauvegarde de l’être humain. Et Dieu rejette aussi  cela:

« Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux. »

Sourate An Nissa, verset 159

c. Accuser les fils d’Adam d’être la raison de la faute de leur père : l’Évangile dit que le péché d’Adam est par la faute de ses descendants et que Jésus a été crucifié pour expier et sauver la race humaine. Ce qui va à l’encontre des principes de la responsabilité et de la punition. (Dieu ne peut pas punir Jésus pour les fautes d’Adam, il n’y a pas un péché qui n’est une punition)

« Et nul ne portera le fardeau d'autrui.»

Sourate Al israa, verset 15.

Adam a demandé pardon à Dieu qui lui a pardonné :

« Tous deux (Adam et Ève) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s'égara. Son Seigneur l'a ensuite élu, agréé son repentir et l'a guidé.»

Sourate Taha, versets 121 et 122

L’Évangile actuelle tire ses lois de la torah et puisque la torah a été modifiée l’Évangile ou nouveau testament ne peut être que faux.

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

1. Parmi les altérations introduites par les Juifs et les Chrétiens dans leur religion, les premiers ont porté de graves diffamations sur les Prophètes en leurs associant des péchés capitaux comme l'ivrognerie pour Noé, l'inceste pour Loth, l'adultère pour David, l'idolâtrie pour Salomon, l'édification du veau d'or par Aaron, et les seconds ont divinisé Jésus et instauré une trinité entre lui, Dieu et le Saint esprit.

Entre la calomnie et la divinisation des Prophètes, le Coran corrige les Juifs et Chrétiens, et établit que tous les Messagers de Dieu sont des humains vertueux que Dieu a privilégiés en les désignant pour recevoir la Révélation. Ils sont qualifiés pour la recueillir et pour la transmettre aux gens.

La vérité qu'aucun esprit équitable ne discute est qu'il n'existe pas aujourd'hui sur terre un Livre qui peut être attribué au Créateur si ce n'est le Coran. Il est des arguments sensibles qui le montrent sans parler de la déformation des Livres (anciens dont le Coran fait état). De ces preuves, signalons les suivantes :
1. Tout d'abord les textes originaux des Livres révélés avant le Coran ont disparu et seules demeurent les traductions qui en ont été réalisées. Le Coran, lui, demeure bien préservé dans son intégralité, dans ses sourates, ses versets, ses mots et ses voyelles, comme il a été communiqué par l'Ange Gabriel au Messager de Dieu et tel que ce dernier le lut à ses compagnons .

2. Ensuite, on note que la parole humaine s'est mêlée, dans ces Ecritures, à la Parole de Dieu ; il s'y trouve le commentaire, l'histoire, la vie des Prophètes et de leurs disciples et les déductions des juristes. Au point qu'il est difficile de distinguer la parole de Dieu de celle des humains. Quant au Coran, il est exclusivement la Parole de Dieu, rien d'autre ! Les paroles de Muhammed (sallallahou alayhi wasalam)et de ces compagnons sont compilées dans des livres distincts de Hadiths, tels le Sahih Bukari et Muslim.

3. La Torah et l'Evangile n'ont pas de chaîne de transmission authentique. Entre outre, les noms des rapporteurs entre la première source qu'ont été Moïse et Jésus et les copies actuelles, sont inconnus. Ceci a provoqué une multiplication de copies qui se contredisent les unes des autres et qui diffèrent selon les versions et les traductions. Par exemple, les quatre Évangiles des chrétiens actuels ont été choisis par les Chrétiens de l'époque parmi soixante-dix autres Évangiles.

Quant au Coran, il a été rédigé dès la mort de Mohammed (sallallahou alayhi wasalam), par ses propres compagnons qui l'avaient totalement mémorisé. De ce fait, il n'y a qu'une seule version du Coran, en langue arabe d'origine.

Conclusion :

Croire en ces Livres revient à attester qu'ils émanent de Dieu, qu'il les a révélés à Ses Messagers dans la même finalité que celle qui a été à l'origine de la descente du Coran. Il ne convient de croire dans leur contenu que dans la mesure où celui-ci est confirmé par le Coran ou la Tradition. Quant au Coran, nous sommes tenus de croire qu'il est la parole de Dieu, la Vérité et qu'il est préservé de toute altération. S'y conformer, s'écarter de ses interdits, attester de la véracité de ses informations et réfuter ce qui le contredit sont, pour le musulman, autant d'obligations.

 

source:http://www.aslamna.info/modificationdeslivresayantprecedeslecoran.html


Pourquoi dit-on certains hadîths sont faibles

Dimanche 31 Mars 2013 - 16:23:39

Qu'est-ce qu'un Hadîth ?

Un Hadîth, c'est tout ce qui est attribué au Prophète Muhammad (sur lui la paix) comme parole, acte ou approbation.

-
Pourquoi dit-on de certains Hadîths qu'ils sont faibles (dha'îf) tandis que d'autres sont bons (hassan) ou encore authentiques (sahîh) ? Tous ne proviennent-ils pas du Prophète (sur lui la paix) ?

Le Prophète (sur lui la paix) est certes celui qui est à l'origine des Hadîths. Mais, d'un côté, comme le Compagnon Ibn Abbâs l'avait dit à son époque : "(…) L'ensemble des Hadîths n'est pas – comme l'est le Coran – regroupé en un seul livre, consigné (…)" (rapporté par ad-Dârimî). Or, il est arrivé au cours des temps ayant précédé la consignation et la critique systématiques des Hadîths qu'un musulman ait volontairement, par manque de piété et de moralité ou autre, inventé un propos et l'ait attribué au Prophète. D'autres fois il est arrivé qu'un musulman doté d'une faible mémoire ait répété de façon erronée un Hadîth qu'il avait entendu dire de façon correcte.
Or, de l'autre côté, il est nécessaire de faire très attention lorsqu'on attribue au Prophète un propos : les conditions voulues sont-elles réunies pour que l'on puisse le lui attribuer ? Quelqu'un ne l'a-t-il pas inventé ? Quelqu'un n'aurait-il pas mal retenu ce qui lui avait été dit ? Le Prophète avait bien dit : "Préservez-vous de citer [de moi] les Hadîths, sauf ceux que vous connaissez. Car celui qui m'attribue volontairement ce que je n'ai pas dit, peut préparer sa place dans l'enfer" (rapporté par At-Tirmidhî et Ibn Abî Shayba). Il a aussi dit : "Celui qui rapporte de moi un Hadîth dont il apparaît que c'est un mensonge est un des menteurs" (rapporté par Muslim).

C'est pourquoi il est nécessaire de vérifier que l'on peut bien attribuer un propos au Prophète (sur lui la paix). Les savants musulmans qui ont collecté les Hadîths (qu'ils l'aient fait seulement oralement ou qu'ils l'aient fait oralement puis les aient consignés par écrit dans leur recueil) ont donc pris l'habitude de demander à celui qui leur citait un Hadîth de citer également la chaîne des transmetteurs jusqu'au Prophète. Leur objectif est de vérifier qui figure dans cette chaîne : quelqu'un digne de confiance, ou quelqu'un doté d'une mémoire défaillante ? Ou quelqu'un dont il est établi qu'il mentait dans sa vie ?
C'est pourquoi, si vous lisez les recueils de Hadîth préparés par al-Bukhârî, par Muslim, par at-Tirmidhî, par Abû Dâoûd, par an-Nassaï, par Ibn Mâja, par Mâlik, par Ahmad, par at-Tahâwî, par Abd ur-Razzâq, par Ibn Abî Shaybah, par at-Tabarânî, par al-Bayhaqî ou par d'autres, vous y verrez deux parties dans le Hadîth :
– d'une part le matn, qui constitue la parole, l'acte ou l'approbation que l'on rapporte du Prophète,
– d'autre part la sanad ou isnâd : c'est la chaîne des transmetteurs de ce matn, et elle va de l'auteur du recueil jusqu'au Prophète (sur lui la paix).
En ce qui nous concerne aujourd'hui, il suffit de dire après avoir cité un Hadîth : "Ce Hadîth est rapporté par al-Bukhârî dans son livre al-Jâmi' as-sahîh", ce qui signifie que sa chaîne de transmission est visible dans ce livre.

Dès lors, quand on dit "Tel Hadîth est faible", cela ne veut nullement dire qu'on rejette une parole du Prophète. Cela ne veut pas dire non plus que ce Hadîth est systématiquement faux et fabriqué. Cela veut seulement dire que la chaîne de transmetteurs (sanad) de ce Hadîth ne réunit pas les conditions voulues pour être attribuée avec un minimum de garanties au Prophète.
Car cette vérification est, à proprement parler, véritablement scientifique : les spécialistes du Hadîth ont fait un travail colossal : ils ont noté dans des ouvrages ("târîkh ur-ruwât") les noms de tous ceux qui ont rapporté des Hadîths, la date de leur naissance, celle de leur mort, etc., afin qu'on puisse vérifier s'ils ont effectivement pu rencontrer celui dont ils disent avoir entendu de lui tel Hadîth. Ils ont également noté dans des ouvrages ("jar'h wa ta'dîl") lesquels de ces transmetteurs sont fiables (selon les critères que nous allons évoquer ci-dessous) et lesquels ne le sont pas. Un travail unique, de par son caractère scientifique, dans l'histoire des religions.

-
Quand dit-on d'un Hadîth qu'il est authentique, ou qu'il est bon, ou qu'il est faible ou encore qu'il est inventé ?

Un Hadîth est "authentique" (sahîh) lorsqu'il remplit les 5 conditions suivantes :
– il faut que sa chaîne de transmission soit continue entre les différents maillons, depuis le Prophète jusqu'à celui qui l'écrit dans son recueil,
– il faut que chaque maillon soit fiable sur le plan de la moralité ('adâla),
– il faut que chaque maillon soit parfait au niveau de la rétention / restitution (dhabt),
– il ne faut pas que le Hadîth présente une singularité (shudhûdh),
– il ne faut pas que la chaîne du Hadîth ou le texte présenté comme Hadîth présente un défaut dissimulé ('illa).
Qu'est-ce qui constitue une shudhûdh et qu'est-ce qui constitue une 'illa, et quels points communs et quelles différences y a-t-il entre les deux, cela fait l'objet de débats entre les spécialistes. 

Un manquement important existant dans un maillon de la chaîne entraîne que le Hadîth qu'il rapporte est "faible" (dha'îf) : cinq points de manquements ont été établis par extrapolation (istiq'râ') en matière de moralité ('adâla), et cinq autres en matière de rétention / restitution (dhabt).

Il arrive, en ce qui concerne une chaîne de transmission qu'elle remplisse 4 conditions excepté 1 : un maillon présente une faiblesse sur le plan de la rétention / compréhension (dhabt), faiblesse vérifiable par rapport aux cinq points s'y rapportant. Cela entraîne alors que le Hadîth dont ce maillon figure dans la chaîne des transmetteurs est "bon" (hassan) et non pas "authentique" (sahîh).

Quant au Hadîth "inventé" (mawdhû'), il s'agit d'un Hadîth dans la chaîne de transmission duquel figure un homme dont il est établi qu'il a déjà inventé un Hadîth.

Certains spécialistes de la science du Hadîth – c'est apparemment le cas de Ibn Hajar dans Nukhbat ul-fikr – sont d'avis que cette catégorie (mawdhû') est une sous-catégorie du Hadîth faible (dha'îf). D'autres spécialistes sont d'avis qu'il s'agit d'une catégorie à part, une quatrième donc.

Il faut cependant relever que si une chaîne de transmission peut être faible (dha'îf), lorsque certains Hadîths possédent plusieurs chaînes de transmissions faibles, la probabilité de pouvoir attribuer ce Hadîth au Prophète s'en trouve renforcée, et le Hadîth devient "bon" (hassan li ghayrihî). La même chose existe pour un Hadîth qui possède plusieurs chaînes de transmissions bonnes, et qui devient alors "authentique" (sahîh li ghayrihî).

-
Note importante :

Je l'ai dit plus haut : quand on dit d'un Hadîth qu'il "est faible", cela ne veut pas dire que ce Hadîth est systématiquement faux et fabriqué, mais que la chaîne de transmetteurs (sanad) de ce Hadîth ne réunit pas les conditions voulues pour que les spécialistes du Hadîth puissent vérifier de façon scientifique la possibilité d'attribuer ce propos au Prophète. Mahmûd at-Tahhân, se fondant sur les écrits de as-Suyûtî, écrit ainsi : "Quand les savants disent : "Ce Hadîth n'est pas authentique", cela signifie que l'ensemble des cinq conditions voulues n'y sont pas présentes. Cela ne signifie pas que cette parole est systématiquement fausse dans la réalité. En effet, il se peut qu'un maillon qui fasse d'habitude beaucoup d'erreurs [défaillance à cause de quoi le Hadîth où il figure dans la chaîne de transmission est classé "non-authentique"] ait rapporté correctement ce Hadîth-ci" (Taysîr mustalah il-hadîth, p. 36, avec référence, sur ce point, de Tad'rîb ur-râwî, as-Suyûtî, tome 1 pp. 75-76).
Lire un autre article où cette nuance apparaît.

-
Résumé :


C'est par rapport à la fiabilité de sa chaîne de transmission jusqu'au Prophète que l'on dit d'un Hadîth attribué à ce dernier qu'il est authentique, faible, etc. Et, de fait, en fonction de leur authenticité, les Hadîths sont de trois sortes (ou de quatre sortes) :
a) le hadîth authentique (sahîh)
b) le hadîth bon (hassan)
c) le hadîth faible (dh'a'îf)
d) le hadîth inventé (mawdhû').

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

 

source: http://www.maison-islam.com



description de la priere du prophete par abdelaziz

Samedi 23 Fevrier 2013 - 13:20:11

Son éminence le cheikh

Abdul-Azîz Ibn Abdullâh Ibn Bâz

Qu’Allah lui fasse miséricorde


??? ???? ?????? ??????

Au Nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le serviteur et le Messager d’Allah, Muhammad,
sa famille et ses Compagnons.
J’adresse ces quelques paroles à tout musulman et musulmane pour expli­quer comment le Prophète (e) accomplissait la prière, afin qu’ils fournissent des efforts pour se conformer aux actes du Prophète, [mettant ainsi en pratique] sa parole, après en avoir pris connais­sance :

)??????? ????? ???????????? ????????(

« Priez comme vous m’avez vu le faire. »[1]

1- Il faut d’abord faire les ablutions avec le plus grand soin, c’est-à-dire comme Allah Y l’a prescrit dans Sa parole :

)??? ???????? ????????? ??????? ????? ???????? ????? ????????? ??????????? ??????????? ?????????????? ????? ???????????? ??????????? ????????????? ?????????????? ????? ?????????????(

« Ô vous qui avez cru ! Quand vous vous levez pour la prière, lavez-vous le visage et les mains jusqu’aux coudes, passez-vous les mains sur la tête et [lavez-vous] les pieds jusqu’aux chevilles. »[2]
… Et selon la parole du Prophète (e) :

) ?? ???????? ?????? ??????? ?????? ???? ???????? ??? ?????? (

« La prière sans ablutions et l’aumône provenant d’un escroc ne sont pas acceptées. »[3]
2- La personne qui veut prier se dirige, où qu’elle se trouve, en direction de la Qiblah (c’est-à-dire la Mecque ou Al-Kacabah) et lui fait face de tout son corps, en ayant l’intention dans son cœur de faire la prière, qu’elle soit obligatoire ou surérogatoire. Elle ne doit pas prononcer l’intention, ceci n’est pas permis ; c’est une innovation (Bidcah) car le Prophète (e) ne l’a jamais fait, ni ses Compagnons – qu’Allah les agrée.
Il est recommandé de mettre un objet devant soi, en direction duquel on prie, (pour empêcher les gens de passer), que l’on préside la prière ou que l’on prie seul, en application de l’ordre du Prophète (e).

3- On prononce la première formule de grandeur de son Seigneur (Takbîr) qui est le Takbîratu-l-Ihrâm :

(????? ???????)

(Allâhu ‘Akbar)

« Allah est le Plus Grand », en fixant le regard vers l’endroit de la prosternation.

4- On lève les deux mains, au moment du Takbîr, parfois au niveau des épaules, parfois au niveau des oreilles.

5- On place les mains sur la poitrine, en posant la main droite sur la main gauche, le poignet et l’avant-bras, tel que c’est mentionné dans un hadith rapporté par Wâ’il Ibn Hujr, et Qubaysah Ibn Hulub At-Tâ’îy selon son père – qu’Allah les agrée.

6- Prononcer l’invocation d’ouverture fait partie de la tradition du Prophète (Sunnah) :

( ?????????? ??????? ?????? ?? ?????? ????????? ????? ????????? ?????? ?????????? ?? ?????????? , ?????????? ??????? ???? ????????? ????? ???????? ????????? ?????????? ???? ????????? , ?????????? ????????? ???? ????????? ????????? ?? ????????? ?? ???????)

‎ « Ô Allah ! Eloigne de moi mes péchés comme tu as éloigné l’orient de l’occident. Ô Allah ! Purifie-moi de mes péchés comme on nettoie le vêtement blanc de sa saleté. Ô Allah ! Purifie-moi de mes péchés avec l’eau, la neige et la grêle. »[4]
Si on veut, on peut dire à la place :

( ??????????? ?????????? ?? ?????????? ??????????? ??????? ????????? ??????? ???? ??????? ???????? )
« Gloire et pureté à Toi, ô Allah, et à Toi la louange. Que ton Nom soit béni et Ta Majesté soit élevée, et il n’y a pas d’autre divinité [digne d’adoration] en dehors de Toi. »

(Subhânak Allâhumma wa Bihamdika wa Tabâraka-Smuka, wa Tacâla Jadduka wa lâ Ilâha Ghayruk)

Il est confirmé que le Prophète (e) a pronon­cées ces deux formules. Si on souhaite prononcer d’autres invo­cations rapportées de manière sûre du Prophète (e), il n’y pas de mal. Et si on prononce de temps en temps celle-ci et de temps en temps, celle-là, c’est préférable car c’est se conformer encore plus aux actes du Prophète.
Puis, on dit :

(??????? ??????? ???? ???????????? ??????????? ?????? ????? ?????????? ?????????)

« Je me mets sous la protection d’Allah contre Satan le lapidé. Au Nom d’Allah le Tout Misé­ricordieux, le Très Miséricordieux. »
(Acûdhu billâhi minash-Shaytân ir-Rajîm, Bismillah ir-Rahmân ir-Rahîm.)

Ensuite, on récite la sourate Al-Fâtihah (Le Prologue) selon la parole du Prophète (e) :

(??? ?????? ?????? ??? ??????? ??????????? ????????)

« Pas de prière pour celui qui ne récite pas le premier chapitre du Coran [c.-à-d. Al-Fâtihah]. »

Puis, on dit, après cette récitation : (?????) (Âmîn) à voix haute dans les prières à voix haute, et à voix basse, dans les prières à voix basse.

On récite ensuite (une sourate ou un passage) du Coran. Il est préférable que l’on récite, dans les prières du Zhuhr, de l’Asr, et de l’Ishâ’, les sourates moyennes, dans le Fajr, les sourates les plus longues, et dans le Maghrib, les plus courtes. Mais, parfois au cours de cette dernière prière, on peut réciter des sourates longues ou moyennes, comme l’a fait le Prophète (e). Il est religieusement correct que la prière de l’Asr soit plus courte que celle du Zhuhr.

7- On s’incline ensuite en prononçant le Takbîr (Allâhu ‘Akbar), tout en levant les mains au niveau des épaules ou des oreilles. [Une fois incliné,] Il faut que la tête soit dans le prolongement du dos, les mains sur les genoux, les doigts écartés ; on marque un temps d’arrêt en disant :

( ????????? ????? ???????? )

« Gloire et pureté à mon Seigneur le Très Grand. »
(Subhâna Rabbiy-al-cAzhîm)

Il est préférable de répéter cette formule trois fois ou plus.
Il est recommandé d’ajouter ceci :

(??????????? ?????????? ???????? ???????????? ?????????? ??????? ?? )

« Gloire et pureté à Toi, ô Allah, notre Seigneur, et à Toi la louange. Ô Allah, pardonne-moi. »
(Subhânak Allâhumma Rabbanâ wa Bihamdika AIlâhumma Ghfirlî)

8- Puis, on se redresse de l’inclinaison, et on lève les mains au niveau des épaules ou des oreilles, en disant :

( ?????? ????? ?????? ??????? )

« Allah a entendu celui qui L’a loué. » (Samic-Allâhu liman Hamidah) que la personne mène la prière (en groupe), ou bien qu’elle prie derrière un imam.
Après s’être redressé, on dit :

(???????? ?????? ???????? ??????? ??????? ???????? ?????????? ?????, ????? ????????????? ??????? ???????? ??????? ??? ?????????? ??????? ??? ?????? ??? ????? ?????.. )

« Notre Seigneur, à Toi la louange, une louange abondante, pure et bénie, qui remplit les cieux et la terre et ce qu’il y a entre les deux, et qui remplit tout ce que Tu voudras au-delà de cela... »
(Rabbanâ wa lakal-Hamd Hamdan Kathîran Tayyiban Mubârakan fîh, Mil’us-Samâwât wa Mil’ul-‘Ardh wa Mil’u mâ baynahumâ wa Mil’u mâ Shi’ta min Shay’in bacd…)
C’est bien si l’on rajoute après cela :

)?????? ?????????? ???????? ??????? ??? ????? ???????? ?????????? ???? ?????? ?????????? ??? ??????? ????? ?????????? ????? ???????? ????? ???????? ????? ???????? ??? ??????? ?????? ?????? (

« Tu es Digne d’éloges et de grandeur, c’est la parole la plus véridique que le serviteur puisse dire et nous sommes tous Tes serviteurs. Nul ne peut retenir ce que Tu as donné et nul ne peut donner ce que Tu as retenu. Le fortuné ne trouve dans sa fortune aucune protection contre Toi »[5] car il est prouvé dans certains hadiths authentiques que le Prophète (e) l’a dit.
Par contre, si l’on prie derrière l’imam, on dit en se relevant [de l’inclinaison] :

)???????? ?????? ??????? (

(Rabbanâ wa lakal-Hamd)

… puis, tout ce qui a été mentionné ci-dessus.
Il est recommandé que l’imam et la per­sonne qui prie derrière lui placent [à nouveau] les mains sur la poitrine, comme ils l’ont fait en position debout, avant l’inclination, selon la pratique du Prophète (e) confirmée dans le hadith de Wâ’il ibn Hujr et Sahl ibn Sacd - qu’Allah les agrée.

9- Puis, on se prosterne en prononçant le Takbîr, en posant les genoux au sol avant les mains, si on y arrive ; mais si cela pose problème, on peut poser les mains avant les genoux. Les doigts des mains et des pieds sont dirigés vers la Qiblah ; les doigts des mains sont joints entre eux. On repose sur les sept membres suivants : le front et le nez, les (deux) mains, les (deux) genoux, la plante des (deux) pieds –les orteils repliés. On dit alors :

( ????????? ????? ???????? )

(Subhâna Rabbiy-al-Aclâ)

« Gloire et pureté à mon Seigneur le Très Haut » … trois fois ou plus.
Il est recom­mandé de dire après cela également :

)??????????? ?????????? ???????? ??????????? ?????????? ??????? ??(

« Gloire et pureté à Toi, ô Allah, notre Seigneur, et à Toi la louange. Ô Allah, pardonne-moi. »

(Subhânak Allâhumma Rabbanâ wa Bihamdika AIlâhumma Ghfirlî)
On s’efforce de faire le plus d’invo­cations possible car le Prophète (e) a dit :

)?????? ?????????? ??????????? ????? ??????? ???????? ?????????? ????????????? ?? ?????????? ??????? ???? ??????????? ?????(

« Dans l’inclinaison, proclamez la grandeur du Seigneur ; quant à la prosternation, faites dans cette posture beaucoup d’invocations, car elles sont plus à même d’être acceptées par Allah. »[6] … Et il a dit aussi :

)???????? ??? ?????? ???????? ??? ??????? ????? ??????? ???????????? ?????????(

« La position dans laquelle le serviteur se trouve le plus proche de son Seigneur est lorsqu’il est prosterné. Faites donc le plus d’invo­cations possible [dans cette posture]. »[7]
On demande à Allah, le bien de ce bas-monde et de l’au-delà, pour soi-même et les autres musulmans, que la prière que l’on accomplit soit une prière obligatoire ou suré­rogatoire. On écarte les coudes de ses côtes, le ventre de ses cuisses, et les cuisses de ses mollets. On lève les avant-bras au-dessus du sol, selon la parole du Prophète (e) :

)????????????? ?? ?????????? ????? ???????? ????????? ?????????? ????????? ???????(

« Et restez en prosternation sans bouger, et n’allongez pas vos avant-bras comme le fait le chien. »[8]

10- On relève ensuite la tête en pro­nonçant le Takbîr, on étend son pied gauche sur le sol (sous soi) de manière à s’asseoir dessus, [la jambe droite repliée], le pied droit relevé, et on pose les mains sur les cuisses et les genoux. On dit alors :

)????? ??????? ?? ????? ??????? ?? ????? ??????? ?? ?????????? ??????? ?? ??????????? ??????????? ????????? ????????? ??????????(

« Seigneur, pardonne-moi, Seigneur, pardonne-moi, Seigneur, pardonne-moi. Ô Seigneur, pardonne-moi, accorde-moi Ta misé­ricorde ; accorde-moi ma subsistance et le salut, guide-moi et panse mes blessures. »
(Rabbi Ghfirlî, Rabbi Ghfirlî, Rabbi Ghfirlî, Allâhumma Ghfirlî wa-Rhamnî, wa-Rzuqnî wa cÂfinî wa-Hdinî wa-Jburnî.)
On marque une pause de manière à ce que toutes les vertèbres reprennent leur place, comme on l’a fait en se relevant de l’incli­naison, car le Prophète marquait une longue pause, après l’inclination et entre les deux proster­nations.

11- On se prosterne ensuite pour la deuxième fois en prononçant le Takbîr, et on fait la même chose que ce que l’on a fait la première fois.

12- On relève la tête en prononçant le Takbîr, et on s’assied comme on l’a fait entre les deux proster­nations, mais un moment très court. Cette courte pause s’appelle la position du repos (Jalsatu-l-‘Istirâhah) et il est recommandé de la faire, selon l’avis le plus correct des savants. Si on ne la fait pas, il n’y pas de mal. On ne prononce dans cette posture aucune formule de rappel, ni d’invocation.
On se lève ensuite pour la deuxième unité de prière (Rakcah), en s’appuyant sur ses genoux, et si cela cause une difficulté, on peut s’appuyer avec ses mains sur le sol. On lit la sourate Al-Fâtihah et (une sourate ou un passage) du Coran, après cela, comme on l’a fait dans la première Rakcah ; ensuite, on procède de la même manière que dans la première Rakcah.
[Remarque]
Il n’est pas autorisé à celui qui prie derrière l’imam de le précéder, car le Prophète a mis en garde sa commu­nauté contre cela. De même, il est détestable de faire les mouvements en même temps que lui ; la tradition du Prophète (As-Sunnah) veut que celui qui prie derrière l’imam fasse les mouvements après lui, sans tarder, juste après qu’il ait terminé de prononcer [le Takbîr], selon la parole du Prophète (e) :

)???????? ?????? ????????? ??????????? ???? ????? ???????????? ???????? ?????? ??????? ??????????? ??????? ?????? ???????????. ????? ????? ?????? ????? ?????? ???????? ????????? ???????? ?????? ???????? ??????? ?????? ??????????(

« L’imam a été désigné pour être suivi ; donc ne le précédez pas, et ne tardez pas à suivre ses mouvements. S’il dit « Allâhu ‘Akbar », dites « Allâhu ‘Akbar » (après lui) ; s’il s’incline, inclinez-vous (après lui) ; s’il dit « Allah a entendu celui qui L’a louangé », dites « Ô Seigneur, à Toi la louange » ; et lorsqu’il se prosterne, prosternez-vous (après lui). »[9]

13- Si la prière comporte deux unités de prière, comme le Fajr, la prière du Vendredi ou de l’Aïd, on s’assied après avoir relevé la tête de la deuxième prosternation, le pied droit relevé, en étendant le pied gauche sur le sol (sous soi). On pose la main droite sur la cuisse droite, en serrant le poing sauf l’index que l’on pointe vers l’avant, lorsque l’on mentionne le nom d’Allah, dans la formule du Tawhîd et les invocations. On peut aussi garder l’annu­laire et l’auriculaire de la main droite pliés, former une boucle avec le pouce et le majeur et pointer son index vers l’avant. Ces deux manières ont été rapportées, et le mieux est de faire parfois ceci, parfois cela. La main gauche est posée sur la cuisse et le genou gauches.
On lit alors la formule de l’attestation (at-Tachahhud) :

)????????????? ???? ????????????? ??????????? ????????? ???????? ???????? ????????? ?????????? ????? ????????????? ????????? ???????? ??????? ?????? ????? ????????????? ???????? ???? ??? ?????? ?????? ????? ?????????? ????? ?????????? ???????? ??????????(

« Les salutations sont pour Allah, ainsi que les prières et les bonnes œuvres. Que le salut soit sur toi, ô Prophète, ainsi que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions. Que le salut soit sur nous et sur les serviteurs vertueux d’Allah. J’atteste qu’il n’y pas de divinité [digne d’adoration] en dehors d’Allah, et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager. »
(At-Tahiyyâtu Lilâhi was-Salâwâtu wat-Tayyibâtu, as-Salâmu calayka Ayyuhan-Nabiyyu wa Rahmatu-Llâhi wa Barakâtuhu, as-Salâmu cAlayna wa calâ-cIbâdillâh is-Sâlihîna, Ash-hadu an lâ Ilâha Illallâhu wa ash-Hadu anna Muhammadan cAbduhu wa Rassûluh.)
Puis, on dit :

)?????????? ????? ????? ????????? ??????? ???? ????????? ????? ???????? ???? ?????????? ??????? ??? ?????????? ??????? ??????? ??????? ????????? ????? ????????? ??????? ???? ????????? ????? ????????? ????? ?????????? ?????? ?????????? ??????? ??????? ??????(

« Ô Seigneur, prie sur Muhammad et sur la famille de Muhammad comme Tu as prié sur Ibrâhîm et sur la famille d’Ibrâhîm, Tu es certes Digne de louange et de glorification. Ô Seigneur, accorde Tes bénédictions à Muhammad et à la famille de Muhammad comme Tu as accordé Tes bénédictions à Ibrâhîm et à la famille d’Ibrâhîm, Tu es certes Digne de louange et de glorifi­cation. »[10]
(Allâhumma Salli cala Muhammadin wa cala Âli Muhammadin, kama Sallayta cala Ibrâhîma wa cala Âli Ibrâhîma, Innaka Hamîdun Majîd. wa Bârik cala Muhammadin wa cala Âli Muhammadin, kama Bârakta cala Ibrâhîma wa cala Âli Ibrâhîma, Innaka Hamîdun Majîd.)
Ensuite, on invoque Allah contre quatre choses :

)?????????? ?????? ??????? ???? ???? ??????? ???????? ?????? ??????? ???????? ?????? ???????? ???????? ?????????? ?????? ???????? ????????? ??????????(

« Ô Seigneur, je cherche refuge auprès de Toi contre le châtiment de l’enfer, le châtiment de la tombe, l’épreuve de la vie et de la mort et l’épreuve du Faux Messie. »
(Allâhumma innî Acûdhu Bika min cAdhâbi Jahannami wa min cAdhâb il-Qabri wa min Fitnat il-Mahyâ wal-Mamât, wa min Fitnat il-Massîh id-Dajjâl.)
On demande ensuite à Allah ce que l’on veut comme bienfait ici-bas ou dans l’au-delà ; c’est bien de faire des invocations en faveur de ses parents, ou d’autres musul­mans. Ceci se fait, aussi bien dans une prière obligatoire que surérogatoire, car la parole du Prophète (e), dans le hadith rapporté par Ibn Mascûd décrivant ce que faisait le Prophète dans le Tachahhud, est générale :

)????? ????????????? ??? ?????????? ?????????? ??????? ????????(

« Ensuite, qu’il choisisse parmi les invocations ce qui lui plaît, et qu’il invoque. »
Dans une autre version :

)????? ????????? ???? ???????????? ??? ????(

« Ensuite, qu’il demande ce qu’il veut… » et cela englobe tout ce qui peut être bénéfique au serviteur ici-bas et dans l’au-delà.
Puis, on salue [en tournant la tête] vers la droite et vers la gauche, en disant :

( ????????? ????????? ????????? ????.. ????????? ????????? ????????? ????)

« Que le salut et la miséricorde d’Allah soient sur vous… Que le salut et la miséricorde d’Allah soient sur vous. »
(As-Salâmu cAlaykum wa Rahmatullâh,
as-Salâmu cAlaykum wa Rahmatullâh)

14- Si la prière comporte trois unités de prière, comme le Maghrib, ou quatre, comme le Zhuhr, l’Asr, ou l’Ishâ’, on récite le Tachahhud mentionné précédemment, la prière sur le Prophète, puis on se lève en s’appuyant sur ses genoux ; [une fois debout,] on lève les mains à hauteur des épaules en disant :

)????? ??????? (

« Allah est le Plus Grand. »
(Allâhu Akbar)

On met les mains sur la poitrine, comme décrit précédemment, et on lit la sourate Al-Fâtihah seulement. Il n’y a pas de mal, au cours de la prière du Zhuhr, à réciter de temps en temps, en plus de la Fâtihah, dans la troisième et la quatrième Rakcah, un passage du Coran, selon le hadith authentique rapporté par Abû Sacîd – qu’Allah l’agrée.
Puis, on récite le Tachahhud après la troisième Rakcah du Maghrib, ou après la quatrième, pour le Zhuhr, l’Asr, ou l’Ishâ’ ; on récite aussi la prière sur le Prophète (e), on cherche refuge auprès d’Allah contre le châtiment de l’enfer, le châtiment de la tombe, l’épreuve de la vie et de la mort, et l’épreuve du Faux Messie ; et enfin, on fait beau­­coup d’invocations.
Parmi les invocations permises à ce moment-là, on peut citer :

)???????? ?????? ??? ?????????? ???????? ????? ????????? ???????? ??????? ??????? ???????? (

« Seigneur ! Accorde nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà, et protège-nous du châtiment du Feu ! »[11]
(Rabbanâ Âtina fid-Duniya Hassanatan wa fil-Âkhirati Hassanatan wa Qinâ ‘Adhaban-Nâr)
… comme l’a rapporté Anas – qu’Allah l’agrée – qui a dit :

)????? ???????? ??????? ???????? ?????? ???? ???????? ???????? ???????? ?????? ??? ?????????? ???????? ????? ????????? ???????? ??????? ??????? ????????(
« L’invocation que le Prophète (e) récitait le plus est : « Ô Seigneur, accorde-nous un bienfait ici-bas, et un bienfait dans l’au-delà, et protège-nous du châtiment de l’enfer. »
Puis, on s’assied comme on l’a décrit pour la prière de deux Rakcah, sauf que l’on passe sa jambe gauche sous la jambe droite, on s’assied sur le sol, le pied droit relevé, comme le confirme le hadith d’Abû Humayd.
Puis, on salue [en tournant la tête] vers la droite et vers la gauche, en disant :

( ????????? ????????? ????????? ????.. ????????? ????????? ????????? ????)

« Que le salut et la miséricorde d’Allah soient sur vous… Que le salut et la miséricorde d’Allah soient sur vous. »

(As-Salâmu cAlaykum wa Rahmatullâh,
as-Salâmu cAlaykum wa Rahmatullâh)

Sadaqallahul-'Adhim après la lecoran est innové

Samedi 2 Fevrier 2013 - 10:23:47

Selon le Comité Permanent pour la Recherche Islamique et l’ifta

Question :

Quel est le jugement concernant la parole "Sadaq Allahul-'Adhim" après la lecture du Qur'ân ?

Réponse :
La louange est à Allah, et que les prières et les salutations soient sur Son messager, sa famille et ses compagnons.

La parole "Sadaq Allahul-'Adhim" après la lecture du Qur'an est une innovation. Le prophète (salallahu `alayhi wa sallam) ne l’a pas fait et ni les Califes Bien Guidés, ni aucun autre compagnon (radhi-allahu 'anhum) et ni les imams des (pieux) prédécesseurs (rahima-humullah). Ceci malgré leurs très nombreuses lectures et leur insistance dans la diffusion de son (le Qur'an) message et la connaissance de ses règles. Donc dire cela et s’y accrocher après la fin de la lecture (du Qur'an) est une innovation. Il a été confirmé sur l'autorité du prophète (salallahu `alayhi wa sallam) qu'il a dit :

« Quiconque introduit quelque chose à notre affaire (c'est-à-dire l’islam), qui n’en fait pas partie, est rejeter. » (rapporté par Al-Bukhari et Muslim).

Et dans une autre narration :

« Quiconque accomplit un acte sur lequel il n’y a pas notre ordre est rejeté. » (Rapporté par Muslim)

Et en Allah est tout le succès et qu’Allah envoie des prières et des salutations sur notre prophète (salallahu `alayhi wa sallam), sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent pour la Recherche Islamique et l’ifta

Al-Bid'u Wal-Muhdataat wa ma la Asla lahu - Page 571;
Fatawa Al-Lajnah Ad-Daima lil-Buhuth wal-Ifta Al-'Ilmiya. - Fatwa n°3303


Selon chikh ben el Ottheymine

Question :

Est-ce que la prononciation de : « Allah l’incommensurable a dit vrai » après la récitation d’un ou de plusieurs versets est une innovation (bid’a). Si tel est le cas, quand cette innovation a-t-elle été introduite dans l’Islam ?


Réponse :

Louange à Allah

Bon nombre de gens ont pris l’habitude de dire au sortir de la récitation du Coran : « Allah l’incommensurable a dit vrai ». Cela n’est point institué puisque ni le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) ni les compagnons n’avaient pas l’habitude de le faire. La pratique n’était pas connue non plus à l’époque des successeurs des Compagnons. Elle a été approuvée par certains lecteurs des siècles derniers. Ils croyaient lui trouver un fondement dans les propos du Très Haut : « dis : c’est Allah qui dit la vérité ». Mais cette approbation est rejetée puisque si la pratique était bonne, elle n’aurait pas été délaissée par le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), ses compagnons et leurs successeurs immédiats, les ancêtres des membres de cette Umma.

Concernant les propos du Très Haut : « dis : c’est Allah qui dit la vérité», il ne s’agit pas de les prononcer à la fin de la lecture, car si tel était le sens voulu, Allah aurait dit : quand tu finis ta lecture, dis : « c’est Allah qui dit la vérité, comme Il a dit (ailleurs) : «Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d' Allah contre le Diable banni. » (Coran, 16 :98).

Le verset «dis : c’est Allah qui dit la vérité». (Coran,3 :95) qui a servi d’argument à celui qui soutient l’innovation qui consiste à dire : « Allah l’incommensurable a dit vrai » à la fin de la récitation a été prononcé par Allah le Très Haut pour confirmer l’information qu’Il avait donnée à propos de la licité de tous les aliments pour les fils d’Israël à l’exception de ce qu’Israël s’était interdite d’elle-même. A ce propos, Il dit : « Toute nourriture était licite aux enfants d' Israël, sauf celle qu' Israël lui-même s' interdit avant que ne descendît la Thora. Dis- (leur): "Apportez la Thora et lisez- la, si ce que vous dites est vrai!" Donc, quiconque, après cela, invente des mensonges contre Allah... ceux-là sont, donc, les vrais injustes. Dis: "C' est Allah qui dit la vérité. Suivez donc la religion d' Abraham, Musulman droit. Et il n' était point des associateurs". » (Coran, 3 :93-95 ).

S’il s’agissait de faire prononcer la formule après toute récitation du Coran, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) aurait été le premier à le savoir et à la pratiquer. Comme il ne l’avait pas su, cela n’était pas voulu. En somme, le fait de dire : « Allah l’incommensurable a dit vrai ... » à la fin de la récitation du Coran est une invention qu’il ne convient pas au musulman d’adopter.

Quant au fait de croire qu’Allah est véridique dans ce qu’Il dit, il constitue une prescription obligatoire. Quiconque démentit Allah ou met en doute la véracité de Son information devient un mécréant exclu de la religion. A Allah ne plaise.

Le fait de dire : « Allah a dit vrai » à certaines occasions, par exemple, quand se réalisent certaines des choses dont Allah nous a informés, dans l’intention de confirmer l’information d’Allah, est bien permis puisque la Sunna l’atteste. En effet, au moment où le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) prononçait un sermon, Hassan et Houssayn surgirent et il descendit de la chaire, les emporta, les installa en face de lui-même et dit : « Allah a dit vrai ». « Vos biens et vos enfants ne sont que source de tentation pour vous » (Coran, 64 :15 ).


Source: boutiquislamuslima.forumpro.fr


Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>
   ...
Auteur
Pensée du jour
On a toujours besoin d'un plus petit que soit.

Transmis par Mawulawoe@msn.com (Wesbrook-ME(U.S.A))
Articles recents
»   Voici ce qu?Allâh répond lorsque vous récitez la s
»   En cas de soucis et de tristesse
»   Mon frère, ma soeur, pourquoi tu ne pries pas ?
»   Exist-il des bonnes innovations ?
»   Cette fois ci, je vais être bien concentré(e)
»   Quelqu'un connait-ille jour exact de la fin du mor
»   Modification des livres ayant précédé le Qur'ân
»   Pourquoi dit-on certains hadîths sont faibles
»   description de la priere du prophete par abdelaziz
»   Sadaqallahul-'Adhim après la lecoran est innové
»   La doctrine de la Trinité
»   La vie est éphémère......
»   La meilleure méthode pour mémoriser le Coran
»   Les formes d?hypocrisie
»   Les vertus de la prière de Fajr
»   Les 7 Portes de l'enfer (Hadith)
»   Les Compagnons du Prophéte Mohamad (PSBSL)
»   RECOMMANDATIONS POUR LE VOYAGE EN ISLAM
»   Les Prénoms en Islam
»   L'Héritage en Islam
»   Le jeûne du jour d'Achoura 10e jour de Mouharram
»   Quelle signification de la croyance au destin
»   Hadith Sahih
»   L'homme est ingrat envers son seigneur...
»   La conversion de `Umar Ibn Al-Khattâb
»   Le Voyage Nocturne et l’Ascension
»   Que dit l’islam à propos du terrorisme?
»   Les actes illicites dans les rapports intimes
»   Qu’en est-il de la visite des tombes?
»   La Zakat Al-Fitr : aumône de la rupture de jeûne
»   Joli poème
»   La bienfaisance
»   Les doutes dans la foi
»   Calendrier hégirien et ère islamique
»   Dieu existe-Il dans un endroit ?
»   la célébration de la naissance du Prophète
»   Jugement de l'islam concernant talismans ou des am
»   La licéité de l'utilisation du chapelet ا
»   Derniers jours du rassoul MOHAMED (SAW)
»   Confronter la Sunnah au Coran ?
»   Qu’est-ce que la fornication ?
»   La liberté de conscience en Islam
»   Position de l’Islam quant au témoignage de la Femm
»   Devrait il prier pour ses père et mère, morts mécr
»   Differentes formes de mécréance et d'innovation
»   Demander à une personne d’invoquer Allah pour nous
»   Un chrétien demande la cause de l’interdiction
»   Les règles que tout le monde doit avoir à l'esprit
»   Féliciter les infidèles à l’occasion du Noël
»   Pourquoi la consommation d'alcool est-elle interd
»   Question N°2
»   Question?
»   La mort du Prophet (PBASL)
»   Les 40 Rabanas
»   L'instauration du jeûne de Ramadan
»   Association aux sources de l'islam
»   Hadith sur l'enfer
»   Les tourments de l'âme dans l'enfer
»   Les tourments de l'enfer
»   L'ENFER
»   La polygamie de Mohammed (psl)
»   Aïcha (radhia Allâhou anhâ)
»   Oum Salamah (radhia Allâhou anha)
»   Khadija (radhyallâhou'anha)
»   Les Femmes du Prophète (saw)
»   Les 4 Califes des musulmans
»   Consommation d'alcool est-elle interdite en islam?
»   LA RELIGION ISLAMIQUE
»   LA VIE DU PROPHETE (saw)
»   La femme a-t-elle aussi le droit de divorcer ?
»   LES CONDOLEANCES
»   L'Islam, La Paix et la Guerre
»   Comment fait-on pour se convertir à l'Islam ?
»   Invocation exaucée
»   Je vous invite à découvrir ces sites importants
»   L'héritage de la femme
»   L’islam autorise-t-il la polygamie ?
»   La nuit de noce, des choses qu’il convient à faire
»   La gravité de la fornication
»   L’UNICITÉ ET SA CLASSIFICATION
»   LES ANNULATIONS DE L’ISLAM
»   Que pense l’Islam de la musique ?
»   Le rôle de la femme en déhors du foyer
»   Le voisinage en Islam
»   L'Islam et le Mariage forcé
»   Le divorce en Islam
»   La Femme en Islam
»   Le droit de l’épouse et le droit de l’époux
»   Comment corriger une femme qui désobéit à son mari
»   Les 99 Noms d'Allah Le Très-Haut
»   Conditions du jeûne
»   Règles fondamentales du jeûne
»   Les oublis au cours de la prière
»   MOHAMMED ET L'ISLAM
»   Le Ramadân (Mois de jeûner)
»   Aumône (la Zakât)
»   QU'EST CE QUE L'ISLAM?
»   Lers Invocations
»   Importance du Travail selon l’Islam
»   Etapes de la grandes ablutions
»   Definition de la Prière
»   Pourquoi Allah nous éprouve-t-Il ?
»   Fait divers: le chat et son maître
»   Le chatiment de la tombe
»   La prière
»   Les suggestions de Satan
»   La Tombe
»   L'au déla
»   Hadith Sahih
»   l’ordre lequel on lit les sourates dans la prière
»   La Purification
»   Autres prières
»   Comment faire la Prière
»   l’Hégire
»   À l’occasion de la naissance du Prophète
»   Le Prophète Muhammad : un illustre modèle
»   Hadiths au sujet des fiançailles
»   Q/R: Prière delaissée
»   Hadith: En sortant et en rentrant de chez soi
»   Hadith: Avant de manger et à la fin du repas
»   Hadith: Lorsque l'on est lourdement endetté
»   Hadith: Lorsque l'on a peur des autorités
»   Hadith: En cas de maladie
»   Hadiths: En cas de colère
»   Hadiths: Au moment des rapports intimes
»   En entrant et en sortant des WC
»   Au moment de se mettre au lit
»   le choix de la future épouse ou du futur mari
»   un coffre fort sous terre!
»   Comment rendre votre épouse heureuse ?
»   Homme de coeur
»   Reconnaitre l'existance de Dieu
»   le Hadith
»   Un petit cours de philo
»   Bienvenue sur hamass-blog !

Actualité Africaine
» [Congo-Brazzaville] Ecair ou l'incompetence dans toute son horreur... Afficher
(Src:Mediapart)


» Tronçonnage des listes électorales au Congo de Sassou Nguesso... Afficher
(Src:Mediapart)


» Coupe CAF: Wadi Degla d'Egypte élimine AS Douanes du Togo... Afficher
(Src:Africa Top Sports)


» Tchad: appel à la grève dans un consortium chinois de prospection ...... Afficher
(Src:Romandie.com)


» Rallye Bandama de Cote d'Ivoire : Une brochette de Champion... Afficher
(Src:Africa Top Sports)


» Côte-d'Ivoire : le MASA renaît... Afficher
(Src:TV5)


» Guinée : Mgr Robert Sarah, un cardinal vigilant... Afficher
(Src:Jeune Afrique)


» Mauritanie: un plan de lutte contre l'esclavage... Afficher
(Src:RFI)


» Gabon / La présidence de l'Union du Peuple Gabonais (UPG) en ...... Afficher
(Src:Le Club de Mediapart)


» Golf: le Belge Pierre Relecom termine 40e de l'Open du Kenya... Afficher
(Src:Sudinfo.be)


» CAMEROUN::Camerounais, demain sera un autre jour? si tu le ...... Afficher
(Src:Camer.be)


» Foot Sénégal / J12: Le Jaraaf s'offre le leader Port ( 3 à 1)... Afficher
(Src:Africa Top Sports)


» Grenoble : Unis pour construire une salle de classe au Sénégal... Afficher
(Src:metronews)


» L'Algérie et le Mali relancent leur coopération sécuritaire... Afficher
(Src:RFI)


» Revue de presse: Johannesburg reconsidère ses relations avec Kigali... Afficher
(Src:RFI)


» Dans les rues de Gbégamey à Cotonou: en contrat de sexe avec ...... Afficher
(Src:La Nouvelle Tribune)


» Togo : le démarrage du championnat encore reporté... Afficher
(Src:StarAfrica.com)


» Réflexion sur le projet Sénégal émergent (Par Moubarack LO)... Afficher
(Src:DakarActu)


» La SEEG annonce la fin des délestages à Libreville et ses environs... Afficher
(Src:gabonactu.com)


» Maroc : les dessous de la visite de Mohammed VI au Gabon... Afficher
(Src:Afrik.com)


» Tchad: les employés du secteur pétrolier de nouveau en grève... Afficher
(Src:RFI)


» Le gouvernement décide de lever l'état d'urgence L'armée retourne ...... Afficher
(Src:El Watan)


» Côte d'Ivoire : SIFCA a produit 120 000 tonnes de caoutchouc en 2013... Afficher
(Src:Agence Ecofin)


» Côte d'Ivoire: audiences de la Commission Vérité à Duékoué... Afficher
(Src:RFI)


» Côte d'Ivoire: 90 cas de viols recensés par le Centre PAVIOS d ...... Afficher
(Src:Abidjan.net)


» LA RDC fait le ménage dans ses compagnies aériennes... Afficher
(Src:RFI)


» Guinée-Bissau: la Cour suprême invalide le candidat du PAIGC... Afficher
(Src:RFI)


» Fête des femmes : Sidya Touré regagne Conakry et confère avec ...... Afficher
(Src:guineenews)


» Le Nigeria part à la conquête du marché africain des jeux vidéo... Afficher
(Src:Le Parisien)


» Kinshasa et les femmes francophones, actrices du développement... Afficher
(Src:RFI)


» Revue de la presse gabonaise... Afficher
(Src:LE MATiN)


» Kenya: le président Kenyatta baisse son salarie et celui des ministres... Afficher
(Src:RFI)


» Côte d'Ivoire : La Croix-Rouge veut accroître ses performances pour ...... Afficher
(Src:Afriquinfos.com)


» Côte d'Ivoire : Chute du prix du caoutchouc au Kilo... Afficher
(Src:Koaci)


» Côte d'Ivoire : l'accès des femmes à la gendarmerie encore réclamée... Afficher
(Src:Abidjan.net)


» M. Mahmoud Younous: «nous avons vendu l'image du Tchad ...... Afficher
(Src:Journaldutchad.com)


» La Mauritanie célèbre la journée internationale de la femme... Afficher
(Src:ALAKHBAR)


» Au Burkina Faso, le théâtre de rue épingle la politique africaine... Afficher
(Src:L'Express)


» Le président IBK attendu lundi à Conakry, la communauté malienne ...... Afficher
(Src:guineenews)


» Les femmes de Guinée célèbrent le 8 mars .... Afficher
(Src:guineenews)


» PARIS : Financements du Plan Sénégal Emergent( PSE) Après le ...... Afficher
(Src:DakarActu)


» SENEGAL EMERGENT: S'installer pour investir ou investir pour s ...... Afficher
(Src:DakarActu)


» Algérie : Barakat, le mouvement anti-Bouteflika, durement réprimé... Afficher
(Src:Le Point)


» Voir le Brésil avec le Cameroun ou attendre les Bleus : le dilemme d ...... Afficher
(Src:Eurosport.com FR)


» Tronçonnage des listes électorales au Congo de Sassou... Afficher
(Src:MwindaPress)


» Le Bénin dispose désormais d'un annuaire des femmes scientifiques... Afficher
(Src:La Nouvelle Tribune)


» Bénin : le RAMU sur les traces de la LEPI?... Afficher
(Src:La Nouvelle Tribune)


» Coupe CAF: un joueur de l'AS Douanes du Togo croit en une ...... Afficher
(Src:Afriquinfos.com)


» Report des élections municipales au Mali... Afficher
(Src:RFI)


» Torture Maroc: un plaignant demande une «enquête impartiale» à ...... Afficher
(Src:Libération)


Actualité Internationnale
» Les Espagnoles manifestent pour leurs droits... Afficher
(Src:L'Yonne Républicaine)


» Turquie : nouvel enregistrement compromettant pour le régime ...... Afficher
(Src:Libération)


» Ukraine : le point sur un week-end de violente contestation... Afficher
(Src:Europe1)


» Obama et le dirigeant ukrainien discuteront d'une solution pacifique... Afficher
(Src:Romandie.com)


» EN IMAGES. Fukushima: 3 ans après, la colère des anti-nucléaires... Afficher
(Src:Le Parisien)


» Offensive saoudienne contre les protégés du richissime émirat... Afficher
(Src:Liberté-Algérie)


» Tunisie: une baleine de 10 mètres meurt, prise dans des filets de ...... Afficher
(Src:L'Express)


» Corée du Nord : le CANDIDAT est roi... Afficher
(Src:Libération)


» Iran: Ashton à Téhéran pour relancer les relations avec l'UE... Afficher
(Src:Le Nouvel Observateur)


» Des débris pouvant appartenir au Boeing disparu retrouvés au large ...... Afficher
(Src:Le Monde)


» Espagne : mobilisation contre le projet de loi sur l'avortement... Afficher
(Src:euronews)


» Des rebelles libyens tente d'exporter du pétrole pour leur compte... Afficher
(Src:La Tribune.fr)


» Le général Abdelilah al-Bachir confirmé à la tête de l'ASL... Afficher
(Src:RFI)


» L'Ukraine ne cèdera pas "un centimètre de son territoire" à la Russie... Afficher
(Src:L'Express)


» Iran : des négociations nucléaires «sans garantie de résultat»... Afficher
(Src:Libération)


» Boeing disparu : la piste de l'attentat... Afficher
(Src:Europe1)


» Les face-à-face se multiplient en Crimée... Afficher
(Src:euronews)


» Syrie : Abdelilah al-Bachir, confirmé à son poste de chef de l'armée ...... Afficher
(Src:www.mboaconnect.com)


» La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton en Iran... Afficher
(Src:RTBF)


» Libye: des rebelles défient l'Etat et tentent d'exporter le brut... Afficher
(Src:RTBF)


» L'Arabie saoudite classe des groupes comme terroristes... Afficher
(Src:Radio Chine Internationale)


» La condamnation de Katanga est un signal contre l'impunité, se ...... Afficher
(Src:Le Vif)


» Belgique : sept morts dans l'incendie d'une voiture sur l'autoroute... Afficher
(Src:La Voix du Nord)


» Célébration de la journée internationale de la femme : Une nouvelle ...... Afficher
(Src:El Moudjahid)


» Affaire Merah : la bourde de Hollande sur la religion d'une victime... Afficher
(Src:Le Parisien)


» Le vol MH370 ne répond plus... Afficher
(Src:Le Parisien)


» Ivre, il perd 500.000 dollars et attaque le casino... Afficher
(Src:Europe1)


» Une ex de Pistorius: «Il avait son pistolet sur sa table de nuit»... Afficher
(Src:Le Matin Online)


» Syrie: les rebelles ont nommé un nouveau chef pour leur armée... Afficher
(Src:Libération)


» Le droit des femmes est "un combat permanent" pour François ...... Afficher
(Src:TF1)


» Belgique : 7 personnes meurent brûlées dans un accident de la route... Afficher
(Src:Le Nouvel Observateur)


» Après l'Egypte, l'Arabie Saoudite classe les Frères musulmans ...... Afficher
(Src:Afrik.com)


» Paris et Washington envisagent de nouvelles mesures contre Moscou... Afficher
(Src:Le Figaro)


» Tunisie: Journée internationale de la femme... Afficher
(Src:Tunisie numérique)


» Ukraine : Hollande et Obama envisagent de nouvelles sanctions ...... Afficher
(Src:Libération)


» Incertitude sur le sort des 239 passagers de l'avion disparu au ...... Afficher
(Src:Le Monde)


» Maroc: première visite d'un officiel français depuis la querelle avec ...... Afficher
(Src:Sudinfo.be)


» Ryadh classe les Frères musulmans égyptiens comme "organisation ...... Afficher
(Src:L'Expression)


» Le dalaï-lama dit oui au mariage gay... Afficher
(Src:Directinfo.tn)


» Le créateur du Bitcoin a-t-il ou non été démasqué?... Afficher
(Src:Les Inrocks)


» Perdu dans le désert, il survit en mangeant?des mouches... Afficher
(Src:i tele)


» Commission européenne: Jean-Claude Juncker sera le candidat du ...... Afficher
(Src:RTBF)


» Journée internationale de la femme / Réactions...... Afficher
(Src:Abidjan.net)


» RDC : la MONUSCO salue la décision de la CPI concernant un ...... Afficher
(Src:Centre d'Informations Internet de Chine)


» Turquie : Erdogan menace d'interdire YouTube et Facebook... Afficher
(Src:Le Monde)


» VIDEO. Hollande : pas de référendum sur la Crimée sans l'accord ...... Afficher
(Src:Le Parisien)


» Le Beethoven japonais, imposteur de génie, revient métamorphosé... Afficher
(Src:20minutes.fr)


» Le dalaï-lama voit le mariage gay plutôt d'un bon ?il... Afficher
(Src:Francetv info)


» Turquie : le Premier ministre menace de bloquer YouTube et ...... Afficher
(Src:TF1)


» Procès Pistorius: un témoin décrit le champion paralympique effondré... Afficher
(Src:Le Nouvel Observateur)


Réalisé par Africaciel.com